Comment fixer le prix de vente d’une pièce de monnaie ?

Avr 9, 2014

Comment fixer le prix de vente d’une pièce de monnaie ?

Aujourd’hui, intéressons-nous à la meilleure manière de fixer le prix de vente d’une pièce de monnaie.

Lorsqu’on est numismate, on est souvent amené à faire l’acquisition de pièces de monnaie afin de compléter sa collection, mais on peut également en vendre d’autres. Qu’on les ait en double ou pas d’ailleurs.

A ce moment-là, on est bien évidemment tenté d’essayer d’en tirer le meilleur prix. Après tout, c’est bien normal ; d’autant plus que l’argent récolté pourra ainsi être réinvesti dans de nouveaux millésimes !

Se pose alors le problème de savoir comment fixer le prix de vente d’une pièce de monnaie.




Dans cet article, nous essaierons de répondre à cette question plus compliquée qu’elle n’y paraît et verront quels sont les pièges à éviter.

 

 

Fixer le prix de vente d’une pièce de monnaie, ce qu’il faut savoir :

En lisant les premières lignes de cet article, certains se sont surement directement mis à penser à la solution de facilité : l’argus numismatique !

Si cette idée est loin d’être saugrenue, nous allons voir qu’elle mérite aussi d’être nuancée.

 

La cote d’une monnaie dans un argus n’est qu’un indicateur !

C’est une règle de base que le vendeur devra respecter. Mis à part dans de rares cas que nous verrons plus bas, une pièce de monnaie ne pourra que très rarement être vendue à la cote affichée dans les argus numismatiques.

En fait, c’est plus subtil que ça… Tout va dépendre de l’état de conservation de la pièce de monnaie. C’est en effet sur lui que vous allez vous baser pour fixer le prix de vente d’une pièce de monnaie.

Une pièce de monnaie en qualité TTB ne pourra quasiment jamais être vendue à la cote affichée dans le livre de cotation. A moins que cette dernière ne soit extrêmement rare (tirée à très peu d’exemplaires), vous en tirerez un très bon prix si vous parvenez à la revendre à environ 30% de  la valeur affichée.

 

Exemple : Vous souhaitez vendre une pièce de 1 franc en aluminium de 1944 en qualité TTB. Votre livre de cotation vous indique pour cette année-là une valeur de 10 euros (chiffre donné au hasard). Vous aurez réalisé une très bonne transaction si vous parvenez à en retirer près de 3 euros.

 

Ca peut vous paraître exagéré mais c’est pourtant comme cela que ça se passe dans la pratique.

En fait, en règle générale, au plus l’état de la pièce sera bon, au plus vous pourrez flirter avec la cote affichée dans votre bouquin de cotation.

 

 

Le cas particulier des pièces en qualité Fleur de Coin :

La voilà l’exception. Une pièce de monnaie fleur de coin pourra se vendre à la cote affichée dans votre argus. Pourquoi ?

Tout simplement parce que c’est dans cet état de conservation qu’elle pourra potentiellement prendre le plus de valeur au fil du temps.

Une pièce fleur de coin estimée à 45 euros pourra se vendre 45 euros. Une pièce en qualité TB, TTB ou même SUP ne pourra pas (à moins d’être rarissime) égaler sa cote.

Enfin bon, bien sûr que cela est possible. A condition de tomber sur un acheteur non averti et pas très au fait des prix de vente des pièces de monnaie.

 

demander à un professionnel une estimation

N’hésitez pas à demander à un professionnel une estimation

 

A partir de là, comment fixer le prix de vente d’une pièce de monnaie ?

Vous avez lu les lignes ci-dessus, alors vous êtes maintenant capable de déterminer un prix de vente cohérent pour vos pièces de monnaie. Par « cohérent » je veux parler d’un prix de vente qui aura de fortes chances de déboucher sur une transaction, tout simplement.

 

A titre indicatif, voilà les barèmes que j’affecterais si jamais je devais fixer le prix de vente d’une pièce de monnaie du XXème siècle, pour un millésime fabriqué à un nombre d’exemplaires standard :

 

(En noir, la cote affichée par le livre de cotation / en rouge, mon prix de vente)

 

Bon : 5€ / 0,50€ (soit une minoration de 90%)

Très Bon : 9€ / 1,50€ (soit une minoration de 83%)

Très Très Bon : 17€ / 4€ (soit une minoration de 76%)

Superbe : 30€ / 15€ (soit une minoration de 50%)

Splendide : 38€ / 20€ (soir une minoration de 47%)

Fleur de Coin : 50€ / 40€ (soit une minoration de 20%)

 

Bien évidemment, ces chiffres sont donnés à titre indicatif et reflètent seulement mon propre avis pour un type de pièce donné (millésime à tirage standard du XXème siècle).

Aussi, est-ce bien utile de préciser que selon les millésimes, la rareté, le métal ou l’époque, ces barèmes peuvent complètement changer.

Vous remarquerez que la minoration est de plus en plus faible lorsqu’on monte dans la qualité. C’est surtout cela qu’il faut retenir de ces quelques chiffres.

Ce petit comparatif est simplement destiné à faire prendre conscience également de la différence entre la cote affichée sur les livres de cotation et la bonne façon de fixer le prix de vente d’une pièce de monnaie dans la pratique.

 

fixer prix vente pièce monnaie avec ebay

fixer prix vente pièce monnaie avec ebay

 

Et pour conclure ?

Pour conclure, nous dirons simplement qu’en cas de doute, il vaut toujours mieux consulter un numismate professionnel de confiance qui pourra vous éclairer précisément sur le type de monnaie que vous avez entre les mains.

En tous les cas, rien ne vous empêche de consulter des sites de vente en ligne tels que eBay ou LeBonCoin.fr par exemple afin d’étudier à quel prix se vendent les pièces de monnaie.

Petit conseil : cherchez essentiellement les annonces ayant déjà des enchères car ce sont bel et bien ces pièces-là qui seront vendues. Les vendeurs qui ne réussissent pas à vendre leurs pièces font surement une petite erreur d’interprétation quelque part… Peut-être ne savent-ils tout simplement pas fixer le prix de vente d’une pièce de monnaie.