Monnaie antique, une collection passionnante !

Mai 24, 2014

Monnaie antique, une collection passionnante !

La monnaie antique fascine depuis longtemps de nombreux numismates du monde entier. Il faut dire que la part de rêve qu’elle suscite est énorme.

Qui n’a jamais tenu une monnaie antique dans sa main et s’est laissé aller à imaginer son histoire, comment cette dernière a été perdue et dans quelles circonstance.

En numismatique, on dit souvent que chaque pièce de monnaie raconte une histoire ; C’est d’autant plus vrai quand on parle de la monnaie antique.

Dans cet article, nous allons voir les différents types de monnaie de cette période et tenter de brosser pour chacune un rapide résumé de leur valeur ainsi que de leur période de fabrication.




Bonne lecture !

 

 

Collectionner la monnaie antique, une bonne idée ?

Avant d’aller plus loin, tâchons de bien définir en quoi consiste la collection des monnaies antiques. En effet, cette dernière s’avère être assez étendue et, comme je me surprends souvent à le répéter au fil des articles, elle nécessite un certain ciblage de la part du numismate.

Ce dernier devra effectivement se spécialiser dans une période, une civilisation ou même une valeur (denier, as, obole, etc…) si jamais il veut avoir une chance de ne pas se décourager devant la difficulté à se lancer dans ce type de collection, qui, bien que passionnante, demeure compliquée.

Voyons dans la partie qui suit, les différentes monnaies antiques afin que vous puissiez vous faire une idée précise de l’étendue de cette collection particulière.

 

 

La monnaie antique Romaine :

Surement l’une des collection les plus connues. La monnaie antique romaine se subdivise en plusieurs période et plusieurs valeurs que nous allons tenter de voir ci-après :

 

 

monnaie antique antoninienL’antoninien :

Pièce de monnaie romaine d’une valeur de 2 deniers et fabriquée au début de IIIème siècle. A l’origine fabriqué en argent, l’antoninien (ou antoninianus) fut par la suite réalisé en billon.

La particularité des antoniniens est que l’empereur y est représenté avec une couronne radiée et l’impératrice représentée avec le buste posé sur un croissant.

 

 

monnaie antique asL’as :

Signifie « Bronze » en latin. L’as était une monnaie de bronze (ou de cuivre) dont le poids et l’aspect ont considérablement évolué au fil du temps à l’époque de la Rôme antique (aes rude, aes signatum, aes grave, etc…).

L’as a commencé à être frappé à partir du IIIème siècle.

 

 

monnaie antique aureusL’auréus :

L’auréus est une monnaie antique romaine en or équivalent à 25 deniers d’argent et dont l’émission est devenue régulière à partir du règne de Jules César.

Remplacé suite à une crise monétaire par le solidus, l’auréus a la même taille que le denier mais pas le même poids étant donné la forte densité de l’or.

 

 

monnaie antique denierLe denier :

Assurément, l’une des monnaies de base du système monétaire romain. Sa valeur initiale est de 10 ans (denier vient de denarius qui signifie « dizaine » en latin). Le denier est une pièce d’argent de 3 à 4 grammes.

A noter que le terme « denier » a perduré de nombreux siècles durant en France et est à l’origine du mot « dinar » encore employé aujourd’hui dans plusieurs pays du maghreb.

 

 

monnaie antique follisLe follis :

Pièce de bronze utilisée dans l’Empire Romaine vers la fin du IIème siècle.

Pesant environ 10 grammes, le follis contient une petite part d’argent (pas plus de 4%).

A noter que le mot « follis » désignait un sac destiné à contenir un nombre donné de pièces et est aujourd’hui à l’origine du terme biologique de « follicule ».

 

 

monnaie antique sesterceLe sesterce :

Monnaie antique de l’époque romaine servant d’unité de compte en lieu et place de l’as dans le courant du IIème siècle avant JC.

Valant à l’origine 2 as et demi, le sesterce verra sa valeur augmenter à 4 as vers -140 avant JC.

A noter que son aspect a considérablement changé au fil du temps puisqu’il était à l’origine une petite pièce d’argent pour devenir par la suite une très grosse pièce de laiton de plus de 20 grammes !

 

 

monnaie antique sextantLe sextant :

Pièce de monnaie de bronze équivalent à 1/6 d’as, le sextant représente souvent (pour les plus courants) le buste de Mercure et deux pastilles sur une face et la proue d’une galère sur l’autre.

Le sextant était utilisé dans de nombreuses villes d’Italie centrale.

 

 

monnaie antique siliqueLa silique :

Petite monnaie antique romaine d’argent frappée vers le IVème siècle et dont le but était de stabiliser le système monétaire.

Pesant 2,24 grammes lors de sa mise en circulation sous Constantin 1er, son poids est diminué à 2 grammes en 353.

 

 

monnaie antique solidusLe solidus :

Le solidus est une monnaie romaine en or du début du IVème siècle destinée à remplacer l’auréus.

Le solidus connut une grande longévité puisqu’il fut utilisé jusqu’au XIème siècle !

Emis par Constantin 1er, le solidus était à l’origine fabriqué pour financer l’armée ainsi que les guerres civiles.

 

 

La monnaie antique Grecque :

L’une des collections, selon moi, les plus compliquées et surtout les plus couteuses à mener. La monnaie antique Grecque est elle-aussi composée de plusieurs types de pièces de valeur et de tailles différentes.

Voyons-les ci-après :

 

 

monnaie antique drachmeLa drachme :

A une époque ou chaque cité frappait sa propre monnaie afin de faire montre de sa puissance et de son autonomie, chaque drachme avait son propre motif selon son lieu de fabrication.

Les drachmes étaient subdivisée en plusieurs valeurs.

J’en parlais un peu plus en détail dans cet article que je vous encourage à consulter.

 

 

monnaie antique litraLe litra :

Plus un terme générique désignant une mesure de métaux précieux qu’une monnaie, un litra équivalait à 0,2 drachmes dans la Grèce antique.

A noter que le litra a été émis dans de très nombreux types par les différentes cités et colonies de la Grèce antique.

 

 

monnaie antique statèreLe statère :

Encore un terme générique destiné à désigner les monnaies antiques.

Le statère peut être une monnaie d’argent équivalent à 2 ou 4 drachmes selon les régions ou encore un étalon de monnaie d’or valant 20 à 28 drachmes.

Le statère semble être à l’origine de la monnaie arverne et helvète qui s’en sont inspirés pour finalement dériver sur une monnaie quelque peu différente au fil des années.

 

 

Le talent :

Unité de masse utilisée à l’époque de la Grèce antique. Sa valeur correspondait à la masse d’eau nécessaire pour remplir une amphore.

En unité monétaire, le talent équivaut à 6000 drachmes.

 

 

Collectionner la Monnaie antique : l’embarras du choix

Comme vous le voyez, nous venons de passer rapidement en revue les multiples aspects et familles de la monnaie antique.

Vou constatez que vous aurez l’embarras du choix si jamais vous souhaitez vou lancer dans cette collection autant passionnante que complexe !

Libre à vous d’essayer de toutes les mener à la fois mais il est évident que votre volonté et votre budget devront être adaptés.

Bon courage et si je me permettais un conseil, je vous dirais d’écouter votre passion lorsque vous vous mettrez en quête de monnaie antique.