Comment savoir si une pièce de monnaie est intéressante quand on n’a pas son livre de cotation numismatique ?

Déc 31, 2013

Comment savoir si une pièce de monnaie est intéressante quand on n’a pas son livre de cotation numismatique ?

Imaginez quelques minutes la scène : vous êtes sur un marché aux puces à la recherche de millésimes intéressants qui pourraient compléter votre collection de pièces de monnaie.

Votre problème est que vous avez oublié votre livre de cotation numismatique à la maison et que vous n’avez par conséquent aucune idée de la valeur des pièces de monnaie sur lesquelles vous allez éventuellement tomber.

Comment faire dans ce cas-là ? Tout acheter ou ne pas prendre de risques ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

 




Livre de cotation numismatique : Rappels sur les éléments principaux qui font la valeur d’une pièce de monnaie

livre cotation numismatiquea

Comment trouver une pièce intéressante dans ce tas sans livre de cotation numismatique ?

Nous l’avions vu dans un précédent article mais cela ne fait jamais de mal de le rappeler, la valeur d’une pièce de monnaie dépend de plusieurs facteurs. Le principal étant, n’en déplaise à certains, son état de conservation.

Le livre de cotation numismatique prévoit en effet une classification des pièces de monnaie selon leur état de conservation qui va de « BON » à « FLEUR DE COIN » (plus de détails ici). Cet élément est primordial.

Une pièce ayant une grosse rayure ou un coup sur la tranche ne sera jamais FLEUR DE COIN, c’est impossible. Au même titre qu’une pièce usée.

 

Le métal utilisé pour sa fabrication joue également un rôle important dans la valeur de la pièce mais sans être toutefois fondamental. Tout comme son année de fabrication.

 

Le nombre d’exemplaires est en revanche plus important. Une pièce de monnaie frappée à quelques milliers d’exemplaires sera beaucoup plus cotée qu’une autre produite à plusieurs millions.

 

bouquin de cotation numismatique

C’est là que votre livre de cotation numismatique est important

Et donc, que faisons-nous avec tout ça maintenant si on n’a pas notre bouquin de cotation ?

Le principe est simple, mon conseil est de privilégier l’état de conservation de la pièce plus que tout autre critère.

Pour résumer, je dirais que si vous avez oublié votre livre de cotation numismatique à la maison et que vous tombez nez-à-nez avec une pièce de monnaie dans un état SUPERBE à un prix peu élevé, vous ne devriez pas trop hésiter à en faire l’acquisition.

A partir de l’état SUPERBE, vous pouvez être certain qu’une pièce de monnaie du XXème siècle prendra régulièrement de la valeur au fil des ans. Et ne parlons pas des pièces plus anciennes !

En revanche, et même si elle est rare, une pièce de monnaie en état TRES BON ne verra jamais sa cote décoller significativement avec le temps.

Si vous en avez l’occasion, prenez deux livres de cotation numismatique de deux années d’éditions différentes et amusez-vous à comparer l’évolution moyenne de la valeur d’une même pièce de monnaie dans ses différents états de conservation.

pièce de monnaie ancienne

pièce de monnaie ancienne

Vous allez voir que les états BON, TRES BON et TRES TRES BON vont quelque peu stagner alors que la cote dans l’état SUPERBE évoluera significativement d’années en années. Ne parlons même pas de l’état SPLENDIDE et encore moins du FLEUR DE COIN où les montants s’envolent littéralement avec le temps.

Cet article touche maintenant à sa fin.

Si vous trouvez une pièce en état au moins SUPERBE à un prix raisonnable sur un marché aux puces, il y a des chances que vous réalisiez un joli coup si vous décidez d’en faire l’acquisition. Du moins, ça a souvent été le cas pour moi et inutile de vous décrire ma satisfaction lorsqu’une fois rentré à la maison je découvrais sa cote réelle dans mon livre.

Bonnes recherches, même sans votre livre de cotation numismatique… 😉