Gros plan sur la pièce de 10 centimes Daniel-Dupuis :

Déc 17, 2013

Gros plan sur la pièce de 10 centimes Daniel-Dupuis :

Aujourd’hui, nous voulions vous présenter un gros plan sur la pièce de 10 centimes Daniel-Dupuis produite puis mise en circulation de 1897 à 1921.

Voyons donc en détail si vous le voulez bien, les différentes caractéristiques de ce millésime phare du XXème siècle frappé tout de même à près de 122 071 257 exemplaires sur la période en question.

 

La pièce de 10 centimes Daniel-Dupuis, ses caractéristiques :

Imaginée puis gravée par Jean-Baptiste Daniel-Dupuis, la pièce de 10 centimes Daniel-Dupuis est mise en circulation sur le territoire suite 1897 à 1921. Fabriquée en bronze, elle mesure 30 mm de diamètre et pèse 10 grammes.




Pourvue d’une tranche lisse, la pièce de 10 centimes Daniel-Dupuis sera retirée de la circulation selon la loi du 31 octobre 1934.

 

Pièce de 10 centimes Daniel-Dupuis, Les trois plus grosses cotes :

Nous nous intéresserons dans ce chapitre aux qualités « Splendide » (SPL) et « Fleur de Coin » (FDC) étant donné qu’il s’agit des deux états de conservation les plus recherchés par les numismates. A noter également que les essais monétaires et autres tirages exceptionnels sont volontairement exclus de ces données pour plus de représentativité.

Nous disions donc que les estimations communiquées sont basées sur l’Edition du livre « Le Franc n°5 de 1795 à 2003 ». Alors oui, comme vous êtes surement en train de vous le dire : les données commencent à dater mais vous pouvez être certains que les montants sont bien supérieurs aujourd’hui.

Quoiqu’il en soit ces estimations sont là pour vous donner  une idée assez objective de la valeur actuelle de la pièce de monnaie de 10 centimes Daniel-Dupuis.

10 centimes Daniel-Dupuis

10 centimes Daniel-Dupuis

Les trois « grandes » années pour la pièce de 10 centimes Daniel-Dupuis :

– Tout d’abord, il s’agit de l’année 1905 pour laquelle le millésime a été frappé 950 000 fois. La pièce cote tout de même à plus de 550 euros en état « Splendide », et dépasse même les 1000 euros pour sa qualité « Fleur de Coin ».

 

– Ensuite, l’année 1900 (flanc mat) se classe deuxième. Le millésime y a été produit à 1 000 000 exemplaires. L’état « Splendide » cote d’ailleurs à plus de 230 euros tandis que la qualité « Fleur de Coin » approche les 300 euros.

 

– Enfin, l’année 1898 (flanc mat) se classe en troisième position et complète ce classement avec 1000000 exemplaires produits. En qualité « SPL », sa valeur est supérieure à 200 euros alors qu’en « FDC » (Fleur de Coin), celle-ci dépasse les 275 euros.

 

Nous arrivons à la fin de cette fiche qui, nous l’espérons, vous aura intéressé. Nous nous retrouvons bientôt pour un prochain « Gros Plan » sur un autre célèbre millésime français qui sera bien différent de la pièce de 10 centimes Daniel-Dupuis que nous avons étudiée aujourd’hui. A très bientôt.