La pièce romaine en or, le trésor du numismate

Nov 5, 2013

La pièce romaine en or, le trésor du numismate

Recherchée de tous et souvent estimée à des montants atteignant plus de 4 chiffres, la piece romaine en or représente le Graal du numismate spécialisé dans la période Gallo-Romaine.

On en dénombre quelques spécimens détenus dans les plus grandes collections nationales et il est extrêmement difficile de trouver ce genre de millésimes à la vente.

Quoiqu’il en soit, pour l’anecdote, des promeneurs du dimanche ont dernièrement trouvé une pièce romaine en or à même le sol sur un chemin de campagne. Celle-ci avait été soulevé et extraite de la terre par une plante germant au même endroit qu’elle : preuve que cela peut arriver à n’importe qui !

Trêve de plaisanteries, vous n’avez que peu de chances de vivre la même scène que ces heureux promeneurs. Et c’est bien dommage soit dit en passant.




 

Quelques rappels sur la pièce romaine en or :

La première pièce romaine en or a été frappée dès le IIIème siècle avant JC.

La pièce romaine en or a été surnommée « Denarius Aureus » puis « Aureus » puis finalement « Solidus » à partir du IVème siècle après JC.

Son poids et  son aloi ont été modifiés par diverses réformes tout au long de son existence.

Quoiqu’il en soit, il vous faut bien garder à l’esprit que la pièce romaine en or reste un millésime d’exception et que le fait d’en posséder une dans sa collection personnelle relève bien souvent du coup de chance.

Dans le cas où vous souhaiteriez tout de même acquérir une pièce romaine en or, sachez que vous ne disposez pas de dizaines de solutions pour le faire dans des conditions sûres et sérieuses.

Vous pourrez donc vous rendre sur les bourses numismatiques spécialisées dans cette époque (si tant est que les exposants soient également vendeurs – ce qui est loin d’être toujours le cas d’ailleurs…) ou encore en vous rendant dans des ventes aux enchères dédiées à la numismatique.

 

Quoiqu’il en soit, le maître mot lorsqu’on veut faire l’acquisition d’une pièce romaine en or, est de garder confiance, de prendre patience, de persévérer et de vous rendre à Lourdes afin de prier autant que vous le pourrez ! (sic)

Peut-être qu’à ce moment-là, un de ces jours, vous aurez l’opportunité d’en rafler au nez et à la barbe des autres numismates en quête de ces véritables trésors.

Par contre, ce qui est certain, c’est que lorsque l’opportunité se présentera sous vos yeux, il n’appartiendra qu’à vous de ne pas la laisser filer, sous peine de devoir à nouveau patienter pour une durée indéterminée !

 

Bon courage.